telecharger PNL deux freres album 2019

telecharger PNL deux freres album

telecharger PNL deux freres album 2019

telecharger PNL deux freres album
telecharger PNL deux freres album

Album Telecharger Lien :

Telecharger Lien

PNL Billets De Show Et Tournée.

PNL ALBUM – Depuis vendredi et la sortie du clip “Au DD”, les fans de PNL sont en transe et nombreux à espérer un retour sur scène des rappeurs pour leur nouvel album. Depuis la sortie de “Dans la légende”, dernier album studio du groupe PNL, les adeptes des deux frères de Corbeil-Essonnes scrutent chacune de leurs actualités. La déception a ensuite laissé place, repetition, à l’impatience de découvrir le clip du morceau Au DD.

Au DD

“Je me promène dans les beaux quartiers avec le seum qui fait peur aux riches”. Brrr… S’il fallait mesurer la température de PNL, ce morceau serait le parfait thermomètre. Sa fausse intro à la guitare, son hommage caché au coach des Bleus et des millions de stream dans le monde (premier morceau de rap bleu blanc rouge dans le top 30 monde de Spotify). Enfin, et surtout, le couplet le plus lourd de Nos qui marche, littéralement, sur la tour Eiffel.

Autre Monde

Un morceau qui porte la signature de PNL, tels qu’on les connaît depuis leurs débuts sur Que la famille, il y a quatre ans. Ademo y touche le sublime : “La vie nous fait pleurer, j’ai envie d’être bête / Ne plus réfléchir, ne plus les pardonner / Plus rien dans la tête. Et je garde toutes mes larmes, des fois mes yeux brillent / J’ai envie d’être vide, ne plus avoir d’âme, Redevenir la bête. / J’ai envie d’amour mais ça s’achète pas / Quand j’en donne c’est gratuit, c’est bâtards ne me le rendent pas / Drôle de concept.”

Chang

Pas un morceau en hommage au pote de Tintin, mais presque.

Blanka

“Un peu survolté, un peu louche comme Blanka”. Dans Street Fighter 2 sur Super Nintendo, la bestiole verte, planquée dans la forêt amazonienne suçait le sang de ses ennemis et devenait électrique dès qu’on l’embêtait un peu trop. Les frangins, qui ont dû saigner le jeu comme tout le monde, en ont extrait un son trituré, un morceau bourré d’allitérations qui porte tout ce qu’il faut pour s’exciter en live.

91’s

Le deuxième single balancé par Nos et Ademo à l’été 2018. Un morceau qui étonne tant par le thème – léger – que par son instru – sucrée. Un morceau qu’on passe assez vite en réalité.

A l’ammoniaque

Le premier single, dévoilé en juin 2018. Une première claque et un clip léché, bébé du trio Kamerameha, Kim Chapiron et Mess. Les frangins y traînent un spleen qui semble le moteur de ce quatrième album. Nos, cheveux détachés, aussi beau qu’un Adonis.

Celsius

Deux ils sont, deux ils resteront. “On s’en sort où on crève à deux”, plaque Nos dès les premières secondes du morceau. Le plus jeune des frérots PNL y rend hommage à son quartier des Tarterêts à Corbeil-Essonnes, qu’ils ont définitivement ancrés sur la carte de France. Ademo imagine, lui, Yoda se rouler un deux feuilles et nous on se dit qu’ils sont vraiment planants.

Deux frères

Morceau éponyme et introspectif : “Il était une fois, deux frères, deux fauves”. Succession de références pop culture dans ce morceau : les retrouverez-vous toutes ?

Hasta la Vista

Ademo confirme sa progression technique constante sur ce titre. D’entrée, son kick sur une instru dont on ne sait pas bien si les riffs débarquent d’Inde ou d’Andalousie vous fige. Un morceau que vous allez beaucoup, mais alors beaucoup écouter, c’est garanti.

Cœurs

C’est à l’aide d’un cœur scintillant telle une constellation qu’Ademo et Nos ont dévoilé sur Instagram, la tracklist officielle de leur quatrième album. Deux cœurs, remplis de nombreuses épines, égrainées au fil des 18 tracks de Deux frères. “Tous ces puristes d’MC’s m’font rire. Dans la rue , j’les aurais, calme, comme dans Pacman.”

Shenmue

Un ego trip vidéoludique. Le jeu vidéo Shenmue 3 est attendu par la planète entière pour le 27 août 2019. Ce jeu vous porte aux commandes de Ryo Hazuki, grande carcasse, blouson de cuir et coupe en brosse. Ryo a vite perdu sa mère, puis son père a été assassiné sous ses yeux. Depuis, Ryo n’a plus la larme fragile et n’est animé que d’un état d’esprit : la vengeance. Ça ne vous rappelle rien ?

Kuta Ubud

Les veinards qui ont visité Bali comprendront le titre de ce morceau à double lecture. Les frangins nous prennent en contrepied comme Messi face à Boateng : une track bien plus sombre et énervée que les plages de sables blancs qu’on s’imagine en fermant doucement les yeux.

Menace

Encore marqués par Autre Monde (voir plus haut) et La misère est belle (voir plus bas), il nous est impossible de parler de ce morceau dans un futur proche. Ounga Ounga Wa Wa.

Zoulou Tchaing

Un titre qui ne veut clairement rien dire. Et pourtant un morceau à décrypter ligne par ligne. Nos s’y dévoile comme rarement : “Pour l’instant je doute, un jour je regretterai…” Torse gainé cache grand cœur fragile, définitivement. Mention spéciale aux bruits de vagues : c’était géniale sur l’instant mais plus jamais les gars, s’il vous plaît.

Déconnecté

A l’intro, après quelques secondes, on a reconnu un gimmick sonore de la série Dark sur Netflix. Puis le morceau est parti et on a oublié tout ce qu’on croyait savoir. Le groupe livre ici un morceau qui vaut pour la performance musicale présentée. Les pédales de la distorsion et de la reverb enfoncées avec rage, sont à ça d’ouvrir une faille spatio-temporelle dans la dimension du rap.

La misère est belle

Un des plus beaux morceaux de l’album, où les frères se parlent l’un à l’autre, évoquent les galères communes et laissent les pseudos et alias au vestiaire. Tarik et Nabil, deux frères. On se demande alors si l’heure de la fin est vraiment proche, comme certains s’amusent à raconter entre deux portes. Non non non.

Frontières

La numéro 17 de l’album. Qu’on résumerait par cette phase d’Ademo : “J’suis loin dans mes pensées, j’préfère être franc, j’vous déteste tous / En chien, j’me suis forgé, un cœur de loup, la laisse m’étouffe.” Word.

Capuche

La numéro 17 bis de l’album mais bel et bien la dernière de Deux frères. Perles lacrymales attendues. “J’fais du PNL, crois pas que je chante”, confie Nos dans les dernières lignes de cette dernière track. Difficile de résumer plus habilement la trace que laisseront ces deux extra-terrestres dans l’histoire du hip-hop français. Et puis, au fond ?

Releated Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *